Le Carnet Du Voyageur
  • Mindz
  • 15 janvier 2019
  • 0 Comments

Odiénné

Odiénné

L'entrée de la ville d'Odiénné

Bien arrivés à Odiénné!

Trois voyageurs arrivent tous fatigués et affamés à Odiénné. C’est l’une des villes des Mandé du Nord (groupe ethnique de Côte d’Ivoire).

La ville est calme pour un 31 décembre 2018 mais c’est le propre des villes du Nord: calmes et paisibles.

Nous avons séjourné dans le sympathique hôtel de Massarana.

Les yeux plein d’envie, nous nous sommes retrouvés plus tard dans la soirée autour de plats de spaghettis à la viande, après avoir posé nos valises.

L’hôtel était par ailleurs plutôt bruyant ce soir là vu qu’il organisait un dîner pour la St Sylvestre. Le programme c’était dodo juste après un film car nous étions trop fatigués pour y assister.

Il fait jouuuur!

En ce beau matin de 1er janvier, nous nous sommes réveillés reposés et en pleine forme . Malheureusement le restaurant du Massarana était en congé. Nos estomacs criaient famiiiine! Nous étions attirés par une belle odeur de tchep mais hélas (ou heureusement…ça dépend du côté où on se trouve), toute cette centaine de barquettes de Tchep était destinée à des dons dans des hôpitaux.

La ville d'OdiénnéPas graaave! Ça nous fera de la balade. Alors on se met à chercher une cafétéria ou ne serait-ce qu’une vendeuse de gbofloto* avec baca* mais rien!

Heureusement, nous avons pu trouver une supérette dans laquelle nous avons acheté des pots de yaourt et des biscuits. Tout ça avalé à l’arrachée, il était temps de se préparer pour notre périple jusque vers Korhogo.

Aussi, de ce que nous avons pu voir, Odiénné est très petit et difficile d’y converser si vous ne comprenez pas le Malinké*. Ce jour de 1er Janvier il y avait quelques mouvements mais pas trop. La plupart des commerces étaient fermés.

L’heure de la balade!

Après notre petit déjeuner, nous décidions de parcourir les quelques pattés de maison. C’est là que nous sommes tombés sur la Mosquée de Samory Touré.

 

Bel édifice mais nous avons dû prendre des photos en catimini pour ne pas choquer les sensibilités, hihihihi!

Et pour la petite histoire, Samory Touré était de passage à Odiénné, a « Islamisé » la ville et y a bâtit la mosquée puis est parti.

C’était un conquérant et un conquérant ne reste pas en place 😉

Plus loin nous avions l’imposant Mont Denguélé qui supplombait la ville. Vue l’heure qui avançait et la distance jusqu’à Korhogo on ne pouvait qu’admirer le paysage à bonne distance.

*Malinké: Ethnie du Nord

*Gbofloto: Beignets frits

*Baca: Bouillie de mil

 

Leave a Reply

Lost your password?

User registration is disabled for now. Contact site administrator.